dimanche 8 juillet 2018

SANTOSHA - the forgotten logo


Signification d' un des logos de Joel Roux: ça ne vous dit pas quelque chose...
Moi si, encore fallait il que je sache quoi !!!!

                   "THE MOTHER OF ALL PERFECT LEFT"

LOGO DANS SA FORME LA PLUS COMPLETE  -il y en a eu avec la carte seule


                 Voila qui est chose faite depuis peu: l' affiche du film
                        FORGOTTEN ISLAND OF SANTOSHA


Film - bien sur - distribué au PAX (voir un ancien article)


Comme tous les surfeurs du milieu des années 70, Joel ROUX a certainement été marqué par les images de ce film tourné en 1972 sur l' ile Maurice.

Le film sort en 1974 et montre principalement les conditions de surf en baie de Tamarin et sa gauche parfaite 
" the mother of all perfect lefts".


Ce film réalisé par les frères YATES est devenu et reste un mythe.
Ils ont même dit que SANTOSHA n' était pas un lieu mais "un état d' esprit, une manière de vivre"

SANTOSHA est un nom de code que les australiens donnaient à cette vague pour ne pas divulguer sa localisation... le film l' a rendu célèbre et le secret n' en n' était plus un.

Voila, les heureux propriétaires d' une belle Joel ROUX de cette époque ne regarderont plus leur planche du meme oeil ;-)

Joel ROUX

Stinger - résine teintée blanche sur le nose et pin-line inspiration Bolt
surffrancecollection.blogspot.com
surf.france.collection@gmail.com
Facebook: surf-riding france




mardi 20 février 2018

CORAIL surfboards - Anglet 70s




                        Shaper: Francis LOPEZ - ANGLET




résine teintée marron 1,9m.

Francis chez Pierre... merci pour la photo ;-)


Début de rénovation d' une CORAIL - résine teintée jaune - 2,03m.
Dépose de la dérive qui n' était pas celle d' origine... mais bien en place !!
Charcutage obligé au regard du paté de fibre et résine rajouté 



installation d' une des dernières dérives faite par Francis fin 70s
La couleur était faite pour qu'elle retrouve cette CORAIL !!


Dérive refixée et entoilée par David - SWOP surfboard -
Superbe travail et résine teintée jaune d' origine retrouvée 

lundi 1 janvier 2018

Bonne année 2018

Bonne année à toutes et tous, en préparation un article sur SHARK surfboards Bordeaux... à suivre.


lundi 9 octobre 2017

HAWAIIN JUICE surfboards

La lumiere est venue d' Alain GARDINIER sans qui on serait encore un peu dans le noir sur cette affaire: quel lien pouvait-il y avoir entre cette marque peu connue et le shaper Joel ROUX ??

HAWAIIN JUICE - planches fabriquées à la fin des années 70 par Joel ROUX et Christophe REINHARDT (surfer de grosses vagues à cette époque, entre autre...).

L' atelier était situé quartier St Charles à Biarritz.

Thruster Hawaiin Juice


Single Hawaiin Juice



Merci à Jacques pour avoir sorti du grenier le Thruster
Merci à Guillaume Le Friant pour les photos du Single
Et Merci à Alain pour l' histoire d' Hawaiin Juice.
ça fait bcp de merci tout ça !!!!!


samedi 3 juin 2017

SHAPE mode d' emploi

SURF MAG 

Belle surprise en lisant cette revue que je connais peu.

En tout cas, un super article sur le shape écrit par Baptiste DUPOUEY et illustré par ses fameux dessins.


Surf mag: "Une planche de surf c' est fait comment? Pour vous Baptiste lève le voile sur les différentes étapes de fabrication d'une planche et nous explique comment procède le shaper ce sculpteur un peu particulier, pour réaliser l' objet de tous vos désirs"




dessins de Baptiste

   







Les outils by Baptiste





ALOHA Arcachon

    
Shaperoom by Baptiste

  
















dimanche 12 mars 2017

Wayne BARTHOLOMEW - Hossegor 80's

Petite histoire sympa à partager !

La semaine dernière, sur le site de petites annonces bien connu, apparait une planche de surf peu fréquemment croisée en France: une HOT STUFF modele WAYNE BARTHOLOMEW.
Et ce n' est pas tout...


Planche achetée à W.B. dans les années 80 à HOSSEGOR


Tri fins avec Chanels, bien sympa.

L' annonce vient de LALINDE petit village prêt de BERGERAC dans le 24.

Le plus de l' annonce: "planche personnelle de WAYNE BARTHOLOMEW" !!!

Pas banal, mais que fait une telle planche dans un petit village du 24 ???

Yep la, je téléphone: la planche est déjà vendue !!! L' affaire n' a pas trainé, la planche n' est pas restée en vente 1 heure je crois. Bref, il y a de l' amateur de Wayne dans le secteur !

Il n' empêche que ma curiosité me pousse à demander au vendeur l' histoire de celle-ci:
Lulu, le proprio, est Angloy. Il est aussi et surtout Surfeur.
Dans les années 80 (il ne se rappelle pas exactement de l' année) celui-ci se trouve au bon endroit au bon moment: à HOSSEGOR.

A l' eau, WAYNE et ses amis font un petit surf... Après un championnat dans la région? free surf ? démo ? ...? Bref, il y avait du monde sur la plage à regarder le spectacle et Lulu était de ceux-la.

Lulu avait une idée derrière la tête: récupérer la planche de Wayne avant que celui-ci ne reparte le lendemain en Australie. Il le "colle" donc dés sa sotie de l' eau et semble ne pas l' avoir lâcher de la soirée... jusqu' à lui filer le train et le suivre en boite. Tard dans la nuit ou tôt le matin... Lulu parvient à ses fins et achète la planche à Wayne, certainement aussi content de ne pas avoir à rentrer avec.
Ses copains lui disent qu' il l' a payé trop cher! Peut importe Lulu la voulait et il l' a eu :-)

Depuis, Lulu ne surf plus suite à un accident. Il a pris sa retraite prés de Bergerac et la planche était toujours restée dans le garage... jusqu' a la semaine dernière ou son fils lui a dit: mais pourquoi ne vendrais tu pas cette vieille planche dont tu ne fais plus rien depuis des années ? depuis bientôt 40 ans.

Et voila, une histoire bien sympa pour nous les collectionneurs. Il y a toujours une planche, avec peut être une belle histoire qui va avec, qui nous attend quelque part ;-)

En espérant voir cette planche sur un meeting un de ces jours...